Olivier Simon

Chaque semaine, nous vous présentons les futurs membres de notre liste, nos sympathisants et ceux qui nous aident à concevoir notre projet. Aujourd'hui, Olivier Simon nous présente les raisons de son engagement.

45 ans, architecte logiciel spécialisé en technologies Big Data. Marié, un enfant.

Originaire de l’Eure, j’ai été amené à être mobile par le biais de mes études (Rouen, Toulon), puis au niveau professionnel (Sophia Antipolis). Je suis finalement arrivé en région parisienne pour des raisons professionnelles en 2004. En location à Carrières-sur-Seine, la ville m’a vite semblée trop urbanisée.

Avec mon épouse, nous avons découvert Verneuil en 2006. A cette époque, nous cherchions à accéder à la propriété dans une ville où notre enfant, qui devait naître quelques mois plus tard, se sentirait bien. Et ce havre de paix que nous cherchions, nous l’avons trouvé en Verneuil. Nous avons choisi un appartement, proche de la gare des Clairières et des écoles, avec la forêt voisine, dans une résidence très arborée pour avoir près de nous cet équilibre ville-nature. Cet environnement est idéal pour l’apaisement dans nos rythmes de vie toujours plus soutenus.

Verneuil dispose de nombreux atouts : des services culturels de taille adaptée à la commune (médiathèque, salle de spectacle), des équipements sportifs variés, des écoles bien réparties sur l’ensemble de la ville. La proximité des transports permet de relier les principaux pôles économiques parisiens. Les associations y sont également nombreuses et variées.

Mais au fur et à mesure des années, le sentiment d’habiter une ville verte s’estompe, avec l’impression que la municipalité ne souhaite pas maintenir cet équilibre entre espaces verts et urbanisation. Souhaitant que les choses changent pour que Verneuil retrouve son identité, je me suis rapproché de notre députée, Michele de Vaucouleurs, étant moi-même engagé pour le Mouvement Démocrate depuis plusieurs années. Elle m’a ainsi rapproché de Fabien Aufrechter, m’indiquant que mes aspirations pour Verneuil étaient très proches des siennes. Après avoir assisté à 2 ateliers organisés par l’équipe de Naturellement Verneuil, j’ai pleinement adhéré à leur projet et leur apporte mon soutien. J’ai été séduit par le dynamisme de ce jeune homme de 27 ans, amoureux de sa ville, et avec le désir de faire retrouver à notre ville son âme.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la mesure d'audience (données personnelles).
OK