Olivier Melsens

Chaque semaine, nous vous présentons les futurs membres de notre liste, nos sympathisants et ceux qui nous aident à concevoir notre projet. Aujourd'hui, Olivier Melsens nous présente les raisons de son engagement.

Vernolien depuis 31 ans, j’ai 54 ans et je suis père de trois enfants.

Ancien officier de réserve, je suis cadre bancaire dans un service de médiation. Je suis conseiller municipal d’opposition depuis 2016. Il s’agit de ma troisième campagne municipale, après les élections de 2008 et de 2014.

Adhérent ou membre du bureau de plusieurs associations telles le Verneuil Athlétique Club (VAC) et l’Amicale de la Région Hauts de France (Les Ch’tis), j’ai longtemps coprésidé puis présidé l’association Vernolitaine « Le Lien Européen » (Comité de Jumelage) qui a pour but de favoriser les échanges culturels et linguistiques avec les quatre villes jumelées de Vernouillet. Je suis également délégué de parents d’élèves depuis plusieurs années.

Au premier tour, j’ai porté la liste sans étiquette « Agir ensemble pour Verneuil ». Notre volonté : apporter un changement de gouvernance par le biais d’une transition douce mais efficace face à la majorité sortante, dont le dernier mandat s’apparente à la bétonisation, la dégradation de la sécurité... Notre équipe reposait sur un socle d’expérience réunissant quatre élus dont deux anciens maires-adjoints. Lors du premier tour, nous ne nous sommes pas trompés d’adversaire, ce qui a neutralisé tout risque de confusion lors de la fusion qui a eu lieu.

Aujourd’hui, je ne suis plus candidat au poste de maire de notre Ville, ayant fusionné en vue du second tour avec la liste « Naturellement Verneuil » dont les équipes s’apprécient et dont les deux programmes étaient proches. Il s’agit d’une alliance forte qui a vocation à durer dans le temps, sans risque de confusion ou de divergence. Avec plus de 12 % au premier tour, je soutiens pleinement Fabien Aufrechter qui a réuni près de 22 % des électeurs et est désormais le seul candidat à vouloir et pouvoir agir naturellement pour les Vernoliennes et les Vernoliens.

Comme lui, je souhaite porter une ambition nouvelle et redonner au territoire un souffle nouveau. En effet, le candidat soutenu par la municipalité sortante incarne depuis trop longtemps des pratiques et une gouvernance qui ne peuvent plus être cautionnées. C’est le sens de notre alliance : remplacer l'équipe en place à qui je reproche une politique qui ne répond plus aux attentes des habitants, une pression fiscale démesurée, la négligence des vraies priorités (mobilités douces, maison de santé, parkings), sa précipitation dans la réalisation de projets coûteux et anti-écologiques (parc Saint-Martin, permis de construire d’immeubles…) et ses fausses promesses.

Notre liste unie n’a pas de coloration politique car notre objectif est de donner la priorité à Verneuil et non à une étiquette nationale. Notre volonté est de nous rapprocher de la population et de pouvoir enfin répondre à ses besoins, ce que fait la liste « Naturellement Verneuil, Ensemble ».

« Naturellement Verneuil, Ensemble » est la liste qui fera de la transition environnementale une priorité, afin de repenser les mobilités et de remédier aux difficultés causées par la pandémie du coronavirus.

Naturellement ensemble, mettons fin à dix-neuf ans de gouvernance verticale et aux projets inutiles tels que la marina. Par ailleurs, à titre personnel, je continuerai de me battre contre le projet de la déviation de la RD154.

Le 28 juin, votons utile, votons pour « Naturellement Verneuil, Ensemble », une équipe qui saura administrer efficacement notre Ville dans l’intérêt des Vernoliennes et des Vernoliens.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la mesure d'audience (données personnelles).
OK