⟵ Retour

VERNEUIL SUR SEINE DOIT RESTER UNE VILLE OÙ IL FAIT BON VIVRE

Si vous avez entendu dire que les Municipales de 2020 seront absolument déterminantes dans notre Ville, n’imaginez pas que cela soit pour des raisons politiques. Non ! Ce qui se jouera sera bien plus important : en 2020, c’est entre deux visions de notre Ville que vous aurez à choisir.

®Sophie Garrec

Vers un cordon urbain ?

En cinquante ans, la population de Verneuil-sur-Seine a doublé. Cela se comprend aisément du fait de l’urbanisation de notre commune mais la conséquence est féroce. Aujourd’hui, notre territoire ne comprend que bien peu de terrains encore constructibles. Alors comment développer notre territoire sans augmenter les impôts ? Depuis plusieurs décennies, nos élus ont la solution.

Or nos élus actuels ne cachent pas leurs intentions. L’étape d’après sera l’urbanisation de la Pointe de Verneuil avec Bouygues Immobilier pour construire 600 logements et 150 anneaux d’amarrage. Bien sûr, personne ne semble s’être interrogé sur les conséquences de l’arrivée de 1000 personnes sur un espace enclavé et non desservi par les transports. Ou sur les conséquences pour nos écoles, nos crèches, notre école de musique et nos associations déjà surchargées.

Mais là n’est pas la vraie question puisque le plan de nos élus va bien au-delà de la Pointe de Verneuil. En effet, une fois celle-ci urbanisée, ils anticipent que les nouveaux arrivants seront gênés par le survol des avions en provenance de l’aérodrome ; le couloir aérien étant dans l’axe, cela donnera une bonne raison de le fermer, comme pour la Base Nautique de l’Ouest, pour ensuite pouvoir vendre le terrain à de nouveaux promoteurs...

Alors, vous la voyez désormais la vision que dessinent nos élus ? Un cordon urbain, de la Pointe de Verneuil jusqu’à Chapet, en passant par l’aérodrome urbanisé, probablement par un pan de notre forêt et par la zone industrielle du chemin du Rouillard, bien que celle-ci soit partiellement polluée !

Bien sûr des aménagements sont à prévoir , comme un accès à la gare des Clairières par l’actuelle zone industrielle ; ce qui impliquerait une surcharge conséquente et imprévue pour le futur RER Eole. Bref. Une "ville béton" !

®Sophie Garrec

Penser une « Ville-nature »

La vision qui vient d’être décrite est celle de nos élus actuels. Portée hier par Philippe Tautou, elle est désormais celle de son dauphin, Patrice Jégouic.

Elle n’a pas pour première finalité d’améliorer le cadre de vie des Vernoliennes et Vernoliens mais d’assurer, par une bétonisation massive, des revenus supplémentaires à la Ville, via la vente de terrains puis des impôts locaux, dont les finances sont à la peine.

Mais à cette vision d’une ville en béton, nous tenons à opposer un modèle de « Ville-nature». Qu’entendons-nous par là ?  

Verneuil-sur-Seine est une ville de culture et de patrimoine. Notre forêt, nos étangs, notre cadre de vie font de Verneuil un patrimoine vivant qui se doit d’être préservé. Bien sûr, l’idée n’est pas de se replier à la manière d’un « village gaulois » luttant contre l’urbanisation.

Non ! Notre vision est de promouvoir une croissance urbaine saine prenant en compte la réalité de nos services publics ainsi que les spécificités de notre patrimoine naturel et de notre cadre de vie dont nous tenons à préserver le caractère paisible.

®Sophie Garrec

Au développement économique par le béton, nous opposons donc une attractivité reposant justement sur le caractère de « Ville-nature » de Verneuil-sur-Seine. Alors que les plus grandes entreprises réfléchissent au télétravail, à la déconnection et à des cadres toujours plus calmes et reposants, notre Ville a sa carte à jouer. Nous créerons donc par exemple un espace de coworking permettant de faciliter le télétravail communal des Vernoliennes et Vernoliens pouvant opter pour ce choix. Nous créerons également un incubateur pour attirer des entreprises jeunes, innovantes et travaillant sur des solutions sociales, environnementales et solidaires. Nous développerons une politique d’attractivité économique pour attirer de nouveaux commerçants, de nouvelles PME voire, qui sait, de nouvelles entreprises. C’est en les attirant par une offre d’espaces et d’accompagnements que nous développerons l’économie de notre commune ; pas par une urbanisation à outrance qui compenserait mal un manque de vision économique et écologique !

Et pour les projets urbains déjà enclenchés, des alternatives existent comme l’ont démontré des associations de notre Ville. Sur la Pointe de Verneuil, l’ADIV-Environnement a par exemple déjà réfléchi avec des étudiants de l’université de Cergy-Pontoise à des alternatives au chantier monumental et anti-écologique donné à Bouygues Immobilier. L’idée n’est pas nécessairement de ne pas construire mais de créer des quartiers à taille humaine avec des services publics associés. Il n’est pas trop tard pour ouvrir la discussion en toute transparence avec Bouygues mais également l’ensemble des habitants de la Ville qui seront les premiers impactés !

Remettre de la démocratie dans notre Ville sera l’une de nos priorités pour proposer une vision à long terme qui ne soit pas seulement celle de quelques élus mais bel et bien celle des Vernoliens !

La transparence, l’attractivité économique et le respect de notre cadre environnemental seront au cœur de la vision de Verneuil-sur-Seine que nous portons et porterons. Alors, les cartes sont désormais entre vos mains. À vous de choisir le 28 juin prochain entre la « ville-béton » de Patrice Jégouic et une « Ville-nature » dont nous vous promettons d’être les défenseurs.


Tous cultivateurs à Verneuil ?
Rappelons quelques points forts du programme de notre liste Naturellement Verneuil, ensemble :
Du renfort dans les écoles !
Plus que jamais en cette période de crise sanitaire, la Ville doit accompagner les écoles dans l’organisation de leurs espaces.
Verneuil doit rester une ville où il fait bon vivre !
Si vous avez entendu dire que les Municipales de 2020 seront absolument déterminantes dans notre Ville, n’imaginez pas que cela soit pour des raisons politiques. Non ! Ce qui se jouera sera bien plus important&n...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la mesure d'audience (données personnelles).
OK